Technologies

Ouvrez les voies d’un travail scientifique remarquable grâce aux technologies de pointe, automatisées et faciles à utiliser, de BUCHI, adossées à des décennies d’expérience dans le domaine des laboratoires. 

Atomisation 

L’atomisation est une méthode élégante employée pour sécher des substances solides dissoutes dans un liquide. Elle produit des particules de taille uniforme et protège les substances. 

Le processus d’atomisation implique la pulvérisation d’une solution à travers une buse fine dans une chambre à vide dans laquelle les solides forment de petites particules au niveau de la paroi de la chambre. Le solvant lui-même est évaporé. 

L’atomisation a de nombreuses applications dans la formulation de produits alimentaires, pharmaceutiques et de spécialités chimiques. Un équipement d’atomisation spécial est nécessaire pour obtenir de bons résultats. BUCHI propose des solutions pour plusieurs tailles d’échantillons, pour les applications en laboratoire et à l’échelle industrielle. 

Applications d’atomisation BUCHI 

 

Lyophilisation

La lyophilisation est une méthode clé pour extraire des liquides - généralement de l’eau - de substances sensibles. 

Le procédé de lyophilisation consiste à congeler un échantillon avant d’appliquer un vide poussé ; cela conduit à la sublimation des liquides, ce qui permet de conserver l’intégrité/la structure globale de l’échantillon. Par conséquent, la lyophilisation est largement utilisée dans l’industrie alimentaire pour préserver le goût et la qualité des aliments et conserver leur aspect visuel. Comme ce procédé évite les températures élevées requises par d’autres méthodes, il a de nombreuses applications dans le domaine des sciences pharmaceutiques et de la vie. 

Bien que la lyophilisation puisse être effectuée manuellement, des résultats plus homogènes sont obtenus en utilisant des lyophilisateurs dédiés, qui sont disponibles pour différentes tailles d’échantillons et applications. 

Applications de lyophilisation BUCHI 

 

(Micro-)Encapsulation 

L’encapsulation est utilisée pour protéger les substances ou contrôler leur administration. Pendant l’encapsulation, une substance cible est revêtue d’une couche protectrice mais perméable. Il est même possible d’encapsuler des matières vivantes telles que des cellules. La micro-encapsulation peut fournir des capsules à une échelle microscopique et a de nombreuses applications dans les sciences de la vie, la médecine et la production alimentaire. 

Il existe différentes méthodes d’encapsulation. Les procédures classiques sont l’encapsulation par enrobage en turbine ou l’encapsulation par centrifugation. Des résultats plus contrôlables sont obtenus par atomisation à l’aide d’une buse vibrante. Lors de l’utilisation de cette méthode, des vibrations contrôlées sont appliquées à un écoulement laminaire à travers une buse, ce qui génère des capsules de même taille et permet divers revêtements. 

Applications d’encapsulation BUCHI 

 

Extraction solide-liquide 

Il existe différentes méthodes d’extraction solide-liquide. Pour de nombreuses applications, la plus élégante et la plus efficace est l’extraction de Soxhlet. Celle-ci permet l’extraction continue d’un échantillon par distillation continue du solvant. Pour cela, l’échantillon solide est placé dans une cartouche à extraction au-dessus du solvant. Le solvant est évaporé, puis à nouveau condensé dans un réfrigérant au-dessus de la cartouche à extraction. Il s’écoule dans la cartouche à extraction, où l’extraction a lieu. Une fois la cartouche à extraction pleine, l’extrait est renvoyé dans le réservoir de solvant. L’échantillon solide peut être extrait délicatement et en continu avec du solvant frais. L’intégralité du procédé peut être automatisée avec la gamme d’instruments d’extraction BUCHI. 

Applications d’extraction BUCHI

 

Spectroscopie dans le proche infrarouge (NIR) 

La spectroscopie NIR mesure l’absorption de substances dans la plage de longueurs d’onde de 780 nm à 2 500 nm. Bien que la technologie NIR ne soit pas particulièrement sensible, elle a l’avantage de pouvoir pénétrer les échantillons mieux que d’autres méthodes spectroscopiques telles que l’IR moyenne portée. Par conséquent, aucune préparation d’échantillon n’est requise ou seulement une préparation minimale. Outre les applications de laboratoire classiques, la technologie NIR est utilisée pour analyser les marchandises entrantes ou directement pendant le processus de production. Elle permet la détermination de divers composants, des aliments aux plastiques et aux produits pharmaceutiques. Des méthodes chimiométriques sont appliquées pour déterminer la teneur des mélanges et des produits naturels tels que les céréales ou la viande : Le spectre NIR complexe est comparé aux spectres de référence à l’aide d’un logiciel NIR spécialisé. 

BUCHI propose une large gamme d’équipements NIR, des instruments de laboratoire à haute sensibilité aux solutions en ligne et aux appareils portables. 

Applications NIR BUCHI

 

Détermination du point de fusion 

La détermination du point de fusion est l’une des plus anciennes méthodes utilisées, principalement pour analyser la pureté d’une substance. Elle reste encore aujourd’hui l’un des contrôles de pureté les plus simples. Elle est basée sur le fait que chaque substance (solide) chimiquement pure a une température de fusion bien définie. Moins une substance est pure, plus la température de fusion est basse. 

La détermination du point de fusion est simple : Un échantillon est chauffé lentement et la température de l’échantillon est observée. Cependant, ce procédé prend beaucoup de temps ; par conséquent, BUCHI l’a entièrement automatisé avec des instruments de point de fusion dédiés. Ceux-ci permettent l’inspection visuelle du procédé et des méthodes/programmes spécifiques pour diverses substances. Il est également possible d’enregistrer la transition de phase critique pour une analyse ultérieure. 

Applications de point de fusion BUCHI